hystérographie

L’hystérographie est une radiographie de l’utérus

L'hystérographie, parfois appelée hystérosalpingographie, est un examen radiologique indiqué en gynécologie pour explorer l'utérus et les trompes de Fallope

L'hystérographie permet de repérer des lésions telles que des polypes ou une anomalie, par exemple un col de l'utérus anormalement étroit ou des trompes imperméables

PRINCIPE DE L’EXAMEN de L’hystérographie

C’est un examen incontournable dans le bilan d’infertilité.

Qu’est-ce que l’hystérographie ?

L’hystérographie est une radiographie de l’utérus. Elle consiste à introduire par le vagin un produit opaque aux rayons X dans la cavité utérine et à prendre plusieurs clichés radiologiques.

Elle apporte des renseignements utiles en complément de l’échographie qui étudie mal la cavité utérine et les trompes.

En matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée.

Le déroulement de l’examen de l’hystérographie :

L’hystérographie commence par la mise en place d’un spéculum.

Le col est désinfecté puis une canule est ensuite positionnée sur le col de l’utérus. Elle est maintenue grâce à une légère aspiration.

Cette canule permet l’injection lente du produit de contraste iodé dans l’utérus et les trompes.

Des clichés sont réalisés au cours de l’examen et quelques minutes après le retrait du matériel.

La durée de l’examen de l’hystérographie

La durée de l’examen peut varier en fonction de votre anatomie et du nombre de clichés nécessaires soit environ 15 minutes.

Quelles complications peuvent survenir pendant l’examen de l’hystérographie ?

Toute exploration médicale sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales comporte un risque de complication.

Les incidents les plus couramment rencontrés sont :

Des douleurs pelviennes, à type de crampes, transitoires, atténuées si besoin par la prise de médicaments anti-spasmodiques.

De faibles saignements au décours de l’examen ou dans la journée qui suit la réalisation de l’examen.

Les incidents très rares sont :

Un malaise passager avec sueurs froides.

Le réveil d’une infection génitale.

Des manifestations d’allergie au produit iodé, très rares, car le produit n’est pas injecté par voie veineuse.

Résultats de l’hystérographie

Un premier commentaire pourra vous être donné pendant et juste après l’examen. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

Ce que vous devez faire :

Certains antécédents médicaux pourront nous amener à vous prescrire une prémédication avant l’examen ou à reporter la date de l’examen ou encore, beaucoup plus rarement, à annuler cet examen et le remplacer par un autre type d’exploration.

C’est pourquoi nous vous demanderons remplir un questionnaire préalable.

LES DOCUMENTS  POUR VOTRE RENDEZ-VOUS

La carte vitale ou par défaut l’attestation de sécurité sociale.

L’analyse de sang si elle a été prescrite.

Les anciens examens si vous en avez. 

L’ordonnance et/ou le courrier du médecin ou de la sage-femme.

Le produit de contraste s’il a été prescrit.

Un moyen de paiement (carte bleue, chèques, espèces)