Doppler

L’échographie Doppler est une technique échographique basée sur l’effet Doppler

La recherche de phlébite / La surveillance des artères des membres

Le dépistage de rétrécissement (sténose) des artères du cou

Le dépistage ou la surveillance des anévrismes de l’aorte

La recherche de sténose des artères rénales

PRINCIPE DE L’EXAMEN de L’échographie Doppler

L’échographie Doppler est une technique échographique basée sur l’effet Doppler

Comment fonctionne le Doppler

Lorsque les ultrasons émis par la sonde rencontrent des éléments en mouvements comme les globules rouges dans les vaisseaux, l’écho renvoyé aura une longueur d’onde plus courte (correspondant à un son plus aigu) s’ils se dirigent vers le capteur, et une longueur d’onde plus longue (correspondant à un son plus grave) s’il s’en éloignent.

La sonde Doppler est capable de recueillir des échos dont la fréquence est différente de la fréquence d’émission. En faisant la différence entre les fréquences d’émission et de réception, on peut calculer la vitesse et la direction des globules rouges dans les vaisseaux.

Le doppler ou écho-doppler est destiné à l’étude des vaisseaux sanguins (artères et veines) et des cavités cardiaques.

Le flux sanguin peut être représenté à l’écran en rouge pour les flux qui sont en direction de la sonde et en bleu pour les flux qui s’en éloignent. C’est le doppler couleur.

Il peut aussi être représenté sous forme d’un graphique avec du son (doppler pulsé) ce qui peut permettre de détecter des anomalies vasculaires (anévrismes, sténoses, phlébites…)

Avant une échographie doppler, il peut vous être demandé :

Pour réaliser un doppler des artères rénales ou abdominales, il vous sera demandé d’être à jeûn depuis plus de 6 heures.

L’échographie est-elle dangereuse ?

Non, les ultrasons sont même utilisés chez la femme enceinte.

LES DOCUMENTS  POUR VOTRE RENDEZ-VOUS

La carte vitale ou par défaut l’attestation de sécurité sociale.

L’analyse de sang si elle a été prescrite.

Les anciens examens si vous en avez. 

L’ordonnance et/ou le courrier du médecin ou de la sage-femme.

Le produit de contraste s’il a été prescrit.

Un moyen de paiement (carte bleue, chèques, espèces)