échographie

C’est l’utilisation d’ultrasons qui permet d’obtenir des images de l’intérieur du corps humain.

Abdominale et pelvienne : exploration du foie, de la vésicule biliaire, de la rate, du pancréas, des reins, de la vessie, de la prostate/des ovaires et de l’utérus

Ostéoarticulaire : analyse des muscles, tendons et articulations

Echographie pédiatrique : exploration des hanches, de la moelle et du cerveau des nouveau-nés, abdomen, thyroïde, …

Thyroïdienne : recherche et suivi des nodules

PRINCIPE DE L’EXAMEN de L’échographie

C’est l’utilisation d’ultrasons qui permet d’obtenir des images de l’intérieur du corps humain.

L’échographie n’expose pas aux rayons X.

C’est un examen parfaitement indolore, qui s’effectue allongé.

Seule la partie du corps qui doit entrer en contact avec la sonde devra être découverte.

Le principe est le même que celui du sonar : un ultrason est envoyé par la sonde, et cette même sonde reçoit l’écho qui est produit lorsque l’ultrason rencontre une structure.

Pour obtenir des images, il faut donc que les structures puissent réfléchir les ultrasons, ce qui n’est pas le cas des gaz, qui constituent un « barrage » dissipant les échos.

Pour pratiquer l’échographie, il est nécessaire d’appliquer un gel (pâte à l’eau) transparent sur la partie du corps à analyser et/ou sur la sonde. Ce gel est nécessaire pour la transmission des ultrasons entre la sonde et la région du corps explorée.

Il existe plusieurs sondes échographiques réglées sur des gammes de fréquences différentes. Avec des sondes de haute fréquence par exemple, on peut avoir une image plus précise en surface mais l’ultrason est rapidement amorti et ne peut pas analyser des structures plus profondes.

 

Avant une échographie, il peut vous être demandé :

· Pour l’échographie pelvienne, prostatique ou des voies urinaires : d’avoir la vessie pleine (ne pas uriner pendant 3 heures avant l’examen ou, si vous avez uriné, boire 4 verres d’eau une heure avant l’examen)

· Pour l’échographie abdominale, d’être à jeun d’au moins 3 heures (néanmoins, vous devez prendre vos médicaments habituels).

Cet examen peut être effectué par un manipulateur(trice) diplômé(e) sous le contrôle d’un médecin radiologue ou par le médecin radiologue lui-même.

Dans certains cas, échographie prostatique ou gynécologique, il peut être nécessaire de mettre une sonde spécifique recouverte d’une protection stérile dans le vagin (la vessie une fois vidée). Cette technique est dans la plus grande majorité des cas très bien supportée.

L’échographie est-elle dangereuse ?

Non, les ultrasons sont même utilisés chez la femme enceinte.

LES DOCUMENTS  POUR VOTRE RENDEZ-VOUS

La carte vitale ou par défaut l’attestation de sécurité sociale.

L’analyse de sang si elle a été prescrite.

Les anciens examens si vous en avez. 

L’ordonnance et/ou le courrier du médecin ou de la sage-femme.

Le produit de contraste s’il a été prescrit.

Un moyen de paiement (carte bleue, chèques, espèces)