Scanner

Le scanner est un examen qui utilise des rayons X tout comme la radiographie conventionnelle, pour construire une image anatomique avec une très haute résolution (inférieure à 1 mm)

Vasculaires, cérébrales, ORL...

Thoraciques, Abdominales, Uro-Génitales et Pelviennes

Ostéo-Articulaires : exploration des os, articulations, colonne vertébrale...

Dentaires et maxillo-faciales...

PRINCIPE DE L’EXAMEN du SCANNER

C’est la technique la plus rapide pour obtenir une reconstruction volumique des organes.

Comment fonctionne le scanner ?

Son principe consiste à réaliser des images du corps en mesurant l’absorption des rayons X
par les différents tissus traversés. Les tissus apparaissent d’autant plus blancs qu’ils sont denses, c’est-à-dire d’autant plus qu’ils absorbent les rayons X. Ainsi, les tissus osseux -très denses- sont blancs au scanner, alors que les liquides –qui n’absorbent quasiment pas les rayons X- sont gris très foncé, en rapport avec leur faible densité.
Les sources qui émettent les faisceaux de rayons X et les récepteurs qui les captent sont logées dans un anneau assez large et beaucoup plus court que celui d’une IRM, à l’intérieur duquel ils tournent avec une grande fréquence.

Combien de temps dois-je rester immobile dans le scanner ?

Le temps pendant lequel il est nécessaire de rester immobile est beaucoup plus court que lors d’une IRM : il se limite au moment où la table sur laquelle vous serez allongé va se déplacer dans l’anneau. Par exemple, pour un scanner du thorax, il faut retenir sa respiration pendant moins de 10 secondes.
La rapidité de ces acquisitions est un atout majeur du scanner, qui permet des images même pour des patients agités.

On l’appelle aussi « tomodensitométrie » (TDM) car le scanner utilise la technique de tomographie pour reconstruire un volume à partir de multiples « coupes » obtenues.

Un autre synonyme est CT pour Computerized Tomography car un post-traitement
informatique est indispensable pour reconstruire le grand nombre d’images obtenues en un volume analysable par le radiologue.

Un produit de contraste avec le scanner ?

Un produit de contraste iodé vous sera peut-être prescrit par le radiologue, et injecté par voie veineuse. Ce produit a la propriété d’augmenter la densité de certains tissus, et d’augmenter la détection de certaines lésions qui vont le « capter » de façon plus marquée que les tissus environnants.

LES DOCUMENTS  POUR VOTRE RENDEZ-VOUS

La carte vitale ou par défaut l’attestation de sécurité sociale.

L’analyse de sang si elle a été prescrite.

Les anciens examens si vous en avez. 

L’ordonnance et/ou le courrier du médecin ou de la sage-femme.

Le produit de contraste s’il a été prescrit.

Un moyen de paiement (carte bleue, chèques, espèces)